Intervenant SDE

Capture d’écran 2021-06-30 à 14.29.31

David LE BRETON

Sociologue et anthropologue

Membre de l’Institut universitaire de France et chercheur au laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, David Le Breton est un sociologue et anthropologue qui a écrit de nombreux ouvrages sur des thèmes importants de l’existence et la représentation du corps humain et de ses sentiments.

En 2007, il publie son premier roman noir, Mort sur la route, qui reçoit le Prix Polar Michel Lebrun. Il se spécialise dans les représentations et les mises en jeu du corps humain, ses recherches sont toujours marquées par une quête personnelle remontant à son adolescence. Il se penche entre autres dans ses recherches sur l’anthropologie des conduites à risques et publie dans ce sens en 2002, Conduites à risque, où il décrit la notion de la conduite à risque comme un jeu symbolique ou réel avec la mort, une mise en jeu de soi dont l’enjeu n’est pas de mourir mais de vivre plus. 

Il a également publié des essais sur d’autres thèmes tout aussi personnels, comme le silence, dans son livre, Du Silence, publié en 1997. Le thème de la marche fait aussi partie de sa réflexion notamment dans Éloge de la Marche, ouvrage paru en 2000, où il définie cette activité comme « Un chemin de traverse dans le rythme effréné de nos vies ». 

Toujours en rapport avec le corps, il aborde la douleur sur un plan anthropologique et analyse la relation que l’homme entretient avec la douleur tout en le situant dans la trame sociale et culturelle qui le baigne. Le corps, le silence, la marche ou le voyage, David Le Breton mène à travers ces sujets une réflexion sur la sociologie du corps et la dimension symbolique de la relation que l’homme entretient à son corps, pour lui : «Quand le monde nous échappe, il reste le corps.»