Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vendredi 7 Juillet

Les rencontres à tisser

Les rencontres à tisser

Vendredi 7 Juillet

Préparez-vous à vivre l’ouverture tant attendue de notre festival ! Joignez-vous à nous pour un moment d’exception à La Maison des Projets, où nous débuterons cette soirée spéciale par un discours d’ouverture inspirant. Ensuite, plongez dans une exposition captivante mettant en avant l’art de la danse contemporaine sous toutes ses formes.

Pour rendre cette soirée encore plus agréable, des petites restaurations seront disponibles, vous permettant de vous régaler tout en partageant des moments conviviaux. C’est également l’occasion idéale de découvrir notre lieu emblématique qui accueille cette 2ème édition du festival.

OUVERTURE DE LA MANIFESTATION

Maison des Projets

Rejoignez-nous dès 18h00 pour l’ouverture de notre événement tant attendu ! Profitez d’un discours d’ouverture suivi d’une exposition captivante à La Maison des Projets. Des petites restaurations seront également disponibles.

Ne manquez pas cette soirée spéciale, venez partager un moment convivial et découvrir notre lieu emblématique pour cette 2ème édition. À bientôt ! L’équipe organisatrice.

Pratique

Chorégraphe : Yugson Hawks | Danseurs et danseuse : Albaret Tea , Cordier Noémie, Darraz Ilham, Devez Noelyse, Najeh El, Idrissi Omar, Nzonlang Tchoupé, Maniani Nail, Menacer Sirine, Yahaya Raji

ASTRAL

CIE WATT

Membre du célèbre groupe Wanted Posse et co-fondateur du collectif Serial Stepperz, Yugson Hawks, le chorégraphe, est un artiste pluridisciplinaire : danseur, chorégraphe, DJ réunissant hip-hop et house…
Sa création pour 11 danseur.se.e strabourgeois.e.s sera le reflet de son style terre à terre, sa polyvalence et son sens indéniable de la musicalité.

Pratique

No Solo est un solo pour une danseuse extrait de la pièce No Limit/Hors Zone | Chorégraphie Wayne Barbaste | Interprète Nolwenn Duault

No Solo

CIE Calabash - Wayne Barbaste

Perception d’une réalité dans le temps qui passe, qui s’efface pour laisser place à un autre temps, à une autre réalité. Le thème sous-jacent de la pièce qui traite de la communication ou de la non-communication entre les individus ne pouvait se faire sans référence à l’image.

Pratique

Chorégraphe et interprétation : Yumi Fujitani | Création : AKA-ONI 3 / DIANA création juin 2022 dans le cadre du festival Butô à Bertin Poirée, à Paris | Crédit photo : Jose Luis Urteaga

AKA-ONI 3

DIANA Yumi fujitani

Au point de départ, il y a la couleur rouge, et un corps de femme. Le rouge évoque la passion, le sang… les règles menstruelles, le sang des femmes, à la fois impur et sacré, signe de la fécondité́ des femmes. La femme possédée, sauvage, la sorcière, la chamane, la femme-enfant, la femme sacrée. Rouge comme une renaissance, rouge comme une bataille avec les fantômes. C’est un jeu d’enfant… Je porte un spectrerouge, c’est mon avatar, c’est mon ami.e, c’est mon jeu, c’est mon amour… C’est mon ennemi, c’est ma mère, mon père… ? Mon enfant ? Les métamorphoses de la vie et la mort…

Pratique