Intervenant

Photo de Noémie Cordier

Noémie CORDIER

Club In House

Noémie Cordier, 30 ans, est professeur agrégée d’EPS.

Elle danse depuis l’âge de 14 ans et commence à se former au CSC du Fossé des Treize auprès d’Yvonnette Hoareau ( Cie Mira ) qui la prend rapidement sous son aile. Petit à petit, elle se forme en Breakdance et entre dans l’univers des battles. En 2011, elle est championne d’Alsace en gagnant le Battle « B-Girl France Alsace » puis vice championne de la Region Grand-est « Bgirl France ».

Ensuite, elle cherche à se nourrir dans tous les horizons :

Danse hip-hop debout, Capoeira, claquettes, danse africaine, contemporaine et plus récemment la Housedance.. Elle a fait partie de différents groupes de performance de Strasbourg tel que Lady’z’’Est, Step Setterz , K’Danse, Mugiwara et participe à la formation de préprofessionnalisation Trajectoire 1ere édition au CDC de Pôle Sud qui agit comme un tremplin. Elle évolue ensuite dans l’univers professionnel de la création avec la Compagnie Mira, Cie Mémoires Vives, et Cie MJD Majid Yahyaoui, et le collectif feminin Dame-s.

Elle crée sa propre compagnie en 2017 : Cie No-Ma.

Elle voyage  (NYC, Sénégal, Cambodge, Japon, Chine, San Francisco, Australie, Europe, Bolivie, Brésil…). En faisant ce petit tour du monde, elle rencontre de pionniers danseurs et DJs, et découvre comment se définit,  et se vit la culture clubbing et plus particulièrement la Housedance, à chaque coin du monde.

Aujourd’hui son but est de transmettre tout en continuant à se former, via son concept : Club’in House de Jam session, créé en 2019. Le développement de ce projet Club’in House se fait maintenant sur plusieurs territoire en alliant toujours une politique / stratégie d’intervention artistique, sociale et éducative.

Sa danse est aujourd’hui un métissage de nombreuses techniques et de rencontres, dans le freestyle tout comme dans l’écriture chorégraphique. Elle trouve son identité dans la liberté et le rapport fort à la musique de la culture clubbing, le travail du sol du breakdance, un côté animal des appuis et combattant de la capoeira dans son rapport à l’espace, un côté aérien et rebondi de la housedance, des footworks et un touch des claquettes, créant ainsi une danse organique et engagée.