25
Nov
Sophrodanse, Marie-Paule Marbach
10:00 à 16:00
25-11-18

Inscriptions ouvertes

25 novembre 2018
Tout public

Cycle de stages  de Sophrodanse (22h)
Dimanche 25 novembre 2018 (6h) : la verticalité et la pesanteur
Samedi et Dimanche 9&10 mars 2019 (10h) :  la Terre et sa force dansante
Dimanche 19 mai 2018  (6h) : le travail avec l’objet, le bois

Horaires :
Les dim. 10h00 à 13h00 – 14h00 à 17h00

Le week end du 9 & 10 mars 2019 :
Sam. 13h15 à 17h15
Dim.  10h00 à 12h30 – 13h30 à 16h00

le cycle de trois : 168€
le dimanche seul : 55€ / Tarif étudiant : 45€
le weekend seul : Tarif plein 91€ / Tarif léger 87€ / Tarif plume 78€ / Tarif élève CIRA 73€

Lieu : Centre Chorégraphique de Strasbourg

Chaque stage peut être pris séparément mais le cycle complet vous permettra de découvrir et de rentrer en profondeur dans la pratique. L’énergie de vie du corps s inscrit dans la nature. Ces 3 stages relient  le corps dansant à la nature.

Dimanche 25 novembre, de  la pesanteur à une verticalité mouvante et souriante
La verticalité, c’est aller tout là haut, continuer à monter à s’ériger.
La verticalité est sensation à l’ intérieur du corps, elle est processus interne, continu.
La pesanteur, est le poids du corps qui pèse,  attiré vers le sol. Prendre conscience de  ces forces essentielles et chercher comment les harmoniser.

Fondée sur l’interaction entre la sophrologie et la danse, l’atelier de sophrodanse favorise  une recherche authentique de l’expression, une conscience positive du corps dansant dans l’improvisation, en passant par l’exploration sensorielle.

Un atelier de sophrodanse commence dans l’immobilité, le recentrage, afin de se détendre, de se rendre confiant et disponible dans sa tête et dans son corps. Suit une pratique de la sophrologie adaptée à la danse. Ceci prépare admirablement le corps à la mise en mouvement, puis à l’exploration sensorielle. L’esprit devient alors plus conscient et s’ouvre aux sensations, à la découverte du fonctionnement interne de notre corps, à l’épanouissement de nos cinq sens, pour aller vers le geste dansé sans passer par la forme du mouvement.

Les pratiques sophrologiques favorisent un relâchement musculaire, une prise de conscience de l’équilibre tension-relâchement, un état mental positif où le corps  et le mental disponibles, concentrés, peuvent  alors vivre l’exploration sensorielle proposée et s’abandonner au plaisir de la danse dans l’instant présent.

Un mouvement minimaliste s’installe, se développe jusqu’à l’épanouissement d’une danse libre en relation avec les autres.

L’atelier est ouvert à tout un chacun désireux de se ressentir  profondément « vivant et dansant » !

Renseignement : 03 88 36 70 73 ou 03 88 66 71 52

 

S'inscrire
Carte en cours de chargement